Abstraction

Magnétique Toyen

Le musée d’Art Moderne de Paris s’associe à la Hamburger Kunsthalle et à la Galerie nationale de Prague pour faire voyager les visions de cette peintre surréaliste et singulière.

« Pourquoi l'abstraction dans l'art a fait son temps »

« Le monde est très beau, mais les êtres humains sont assez fous », déclare l’artiste britannique.

Une autre histoire de l’abstraction au musée Fabre

Alors que New York remplaçait peu à peu Paris comme capitale mondiale de l’art occidental après la Seconde Guerre mondiale, de très nombreux artistes peintres, musiciens et écrivains américains choisirent de venir étudier et créer en France, notamment grâce à leur bourse d’ancien GI.

Lenore Tawney

Lenore Tawney (1907-2007), formée au dessin, à la sculpture et au tissage au New Bauhaus / Institute of design de Chicago dans les années 1940, développe une œuvre textile délicate à l’aspect éthéré.

Alice Essington Nelson

En 1895, Alice Essington Nelson (1846-1921), une artiste anglaise méconnue adepte de spiritualisme, trouve dans l’art abstrait un moyen d’exprimer sa croyance dans le spirituel.

Jagoda Buić

Jagoda Buić (née en 1930) est connue, avec Magdalena Abakanowicz, pour avoir été une des premières artistes à exprimer la monumentalité dans le travail textile dès les années 1960.

Helen Frankenthaler

En 1952, Helen Frankenthaler (1928-2011) fait couler de la peinture diluée dans de la térébenthine sur de la toile de coton brut, posée à même le sol de son atelier, sans châssis ni apprêt.

Marta Hoepffner

Au cours de ses études, Marta Hoepffner (1912-2000) découvre les photogrammes de László Moholy-Nagy et de Man Ray.

Sheila Hicks

Sheila Hicks (née en 1934), installée à Paris depuis 1964, se forme à Yale auprès de Josef Albers et du spécialiste de l’art et des textiles précolombiens George Kubler.

Elizabeth Murray

Enthousiasmée par l’œuvre de Paul Cézanne, Elizabeth Murray (1940-2007) se forme à la peinture à la fin des années 1950 à l’Art Institute of Chicago puis au Mills College d’Oakland.

Trisha Brown

Figure de la postmodern dance, Trisha Brown (1936-2017) est célèbre pour sa danse continue et sa gestuelle fluide, construite autour d’une succession d’« improvisations structurées » et de moments de relâchement.

Marie Menken

Marie Menken (1909-1970) co-fonde la première maison de production cinématographique expérimentale avec le cinéaste Willard Maas, son époux à la fin des années 1940.

Marcia Hafif

Marcia Hafif (1929-2018) séjourne à partir de 1961 pendant une dizaine d’années à Rome, où elle fréquente la scène artistique de l’époque et dont fait partie Carla Accardi.

Gertrud Arndt

Esprit rebelle dès son adolescence, Gertrud Arndt (1903-2000) a une vision claire de la position qu’elle veut occuper en tant que femme moderne.

Elaine De Kooning

Elaine Fried étudie l’art et a tout juste 20 ans lorsqu’elle rencontre le peintre hollandais Willem De Kooning à New York.

Mary Heilmann

C’est à l’Université de Californie de Berkeley, où enseignent alors Peter Voulkos et David Hockney, que Mary Heilmann se forme à la céramique et à la sculpture à la fin des années 1960.

Lygia Pape

Lygia Pape (1927-2004), grande figure du néo-concrétisme au Brésil, répond de façon originale à une abstraction géométrique jugée trop rigide.

Benita Koch-Otte

Benita Koch-Otte (1892-1976) rejoint le Bauhaus de Weimar en 1920. Elle trouve sa place dans la classe des femmes et se lie d’amitié avec Gunta Stölzl...

Magdalena Abakanowicz

Dès les années 1960 à Varsovie, Magdalena Abakanowicz (1930-2017) développe des compositions textiles novatrices faites de fibres naturelles teintées comme la laine, le chanvre, le lin ou le sisal...

APY Art Centre Collective

Le APY Art Centre Collective regroupe sept centres d’art formés par des artistes issus de communautés aborigènes du sud de l’Australie

Tania Mouraud

Tania Mouraud (née en 1942) a inventé une forme d’abstraction enrichie d’une portée historique, sociale et politique.

Regina Cassolo Bracchi

Figure du second futurisme italien des années 1930, Regina Cassolo Bracchi (1894-1974) crée à la fin des années 1940 des sculptures légères et aériennes avec de nouveaux matériaux comme le Plexiglas, l’acétate ou le Rhodoïd.

Lee Krasner

Lee Krasner (1908-1984) se tourne vers la peinture de manière précoce. En 1937 à New York, elle suit les cours d’Hans Hofmann, qui enseigne le cubisme analytique.

Dorothea Rockburne

Pendant ses études au Black Mountain College au début des années 1950, Dorothea Rockburne (née en 1929) est marquée par sa rencontre avec Max Dehn qui l’introduit aux mathématiques modernes...

Bice Lazzari

En 1916, Bice Lazzari (1900-1981) opte pour un cursus d’arts décoratifs à l’École des beaux-arts de Venise, convenant mieux, aux yeux de sa famille, à son statut féminin que celui de peinture.

Zilia Sánchez

Zilia Sánchez (née en 1926), peintre cubaine exilée à New York à partir de 1960, est d’abord marquée par la peinture informelle qu’elle découvre lors de séjours en Espagne dans les années 1950.

Carmen Herrera

Le séjour que Carmen Herrera (née en 1915) effectue à Paris de 1949 à 1954 s’avère décisif dans sa carrière.

Natalia Gontcharova

Née dans un milieu instruit et aisé, Natalia Gontcharova (1881-1962) rencontre en 1900 le peintre Mikhaïl Larionov qui devient son compagnon et complice professionnel.

Mary Ellen Bute

Première femme cinéaste à s’initier au cinéma abstrait aux États-Unis au début des années 1930, Mary Ellen Bute (1906-1983) est également considérée comme une pionnière dans l’expérimentation en imagerie électronique.

Nasreen Mohamedi

Formée à la Saint Martin’s School of Art de Londres, Nasreen Mohamedi (1937-1990) développe dans les années 1970 une abstraction minimale radicale liant rationalité, poésie, philosophie et mystique.