Guitemie Maldonado

Connect

Le tournant moderne de Paris

Le Petit Palais, à Paris, présente le dernier volet de sa trilogie consacrée à la capitale française. L’exposition « Le Paris de la modernité (1905-1925) » révèle près de 400 œuvres de la Belle Époque aux Années folles.

Pablo Picasso en mille dessins, ou plus : pour ne pas en finir

Le Centre Pompidou, à Paris, organise en collaboration avec le musée national Picasso-Paris une vaste rétrospective de l’œuvre sur papier du peintre, disparu il y a tout juste cinquante ans.

Philip Guston, portrait du peintre en « parleur »

Le recueil, édité par le poète américain Clark Coolidge en 2010 et traduit en français par Éric Suchère, compile les textes, entretiens et conférences du peintre américain.

Gertrude Stein : transatlantique, poétique, politique

L’exposition « Gertrude Stein et Pablo Picasso. L’invention du langage » au musée du Luxembourg, à Paris, met en lumière l’écrivaine et poétesse américaine, immigrée à Paris en 1903.

Rendez-vous avec Mark Rothko

Une grande rétrospective déploie, dans toute la Fondation Louis-Vuitton à Paris, les couleurs vibrantes du maître de l’expressionnisme abstrait.

Chronique d'un enfant du siècle

Les éditions Hermann rééditent le journal du marchand d’art René Gimpel. Un précieux témoignage tant sur l’entre-deux-guerres que sur le milieu de l’art par l’un de ses fervents observateurs.

Avec le ciel en ligne de mire, deux siècles d'art aux États-Unis

Dans cet ouvrage paru aux Belles Lettres, Alain Cueff présente les enjeux des ciels dans l’art américain des XIXe et XXe siècles.

Art contemporain et « soft power »

L’ouvrage « Géopolitique de l’art contemporain » de Nathalie Obadia, qui envisage l’art comme un « outil d’influence » et un « marqueur de puissance », fait l’objet d’une réédition, revue et augmentée.

Carl Andre et Hollis Frampton : dialogues dactylographiés

Les Éditions Macula offrent enfin au lectorat français les jeux d’écriture et les joutes érudites du cinéaste et du sculpteur, deux artistes alors en devenir.

Pierre Alferi, le « touche-à-tout »

L’ouvrage collectif paru aux Presses du réel se penche sur la « pratique monstre » de cet « expérimentateur » en « poésie, roman, théâtre, essai, mais aussi cinéma, musique ou encore dessin ».

Le climax du climat à la Bourse de Commerce

Près d’une vingtaine d’artistes sont installés à la Bourse de Commerce, à Paris : un florilège d’écosystèmes, « avant l’orage ».

Philippe Cognée en surpeinture

À l’occasion de sa réouverture, le musée Bourdelle présente une rétrospective Philippe Cognée. Une mise en scène des notions de « repeinture » et de prolifération chères à l’artiste français né en 1957.

Miriam Cahn, la peinture en état de fièvre

Au Palais de Tokyo, à Paris, se tient la première exposition d’envergure de l’artiste suisse en France. Ses dessins et peintures en tension, par leur rythme et leurs couleurs vives, disent toute l’urgence du monde.

Deux artistes en leur chambre (photographique)

Marion Grébert offre à lire une passionnante histoire des figurations féminines à l’aube de la photographie.

Avec Fabrice Hyber, à l'école de la vallée

Plus connu pour ses petits hommes verts, l’artiste français expose sa peinture à la Fondation Cartier, à Paris.

Walter Sickert, peintre d'histoires

La première rétrospective d’envergure en France consacrée à l’œuvre de l’artiste britannique est le fruit de la coopération entre la Tate Gallery, à Londres, et le Petit Palais, à Paris.

Joan Mitchell et Claude Monet : décalages en résonances

Avec l’exposition « Monet – Mitchell », la Fondation Louis-Vuitton, à Paris, orchestre la rencontre des œuvres de deux immenses artistes.

Oskar Kokoschka, « un homme qui éprouve le monde »

Le musée d’Art moderne de Paris ouvre sa saison en accueillant une rétrospective essentielle d’un peintre inclassable, qui fut un fervent européen avant l’heure.

L'Impressionisme dans le décor

L’exposition « Le Décor impressionniste. Aux sources des Nymphéas », au musée de l’Orangerie, à Paris, définit les contours et les enjeux des arts décoratifs au temps des impressionnistes.

Magnétique Toyen

Le musée d’Art Moderne de Paris s’associe à la Hamburger Kunsthalle et à la Galerie nationale de Prague pour faire voyager les visions de cette peintre surréaliste et singulière.

Le Paris de Marcel Proust, en chair et en fiction

Le musée Carnavalet, à Paris, nous mène sur les pas de l’écrivain, à la découverte de sa géographie réelle et imaginaire de la ville : de ses lieux de vie à ses sources d’inspiration.

Paul Signac, peintre collectionneur

L’exposition « Signac collectionneur » au musée d’Orsay, à Paris, dresse le portrait en creux d’un artiste en prise avec son temps, à travers sa collection d’impressionnistes et de leurs héritiers.

Georgia O’Keeffe : d'ailleurs et de maintenant

Célébrée de longue date aux États-Unis, méconnue en France, l’artiste américaine bénéficie aujourd’hui d’une rétrospective originale au Centre Pompidou, à Paris.

De Kooning et Soutine, dans le vif de la peinture

Le musée de l’Orangerie, à Paris, met en lumière l’influence de l’œuvre de Chaïm Soutine sur celle de Willem de Kooning. Une confrontation exceptionnelle et inédite.

Les Morozov, de retour à Paris

La Fondation Louis-Vuitton, à Paris, expose l’exceptionnelle collection constituée par Mikhaïl et Ivan Morozov à l’orée du XXe siècle. Retour sur le parcours de deux frères passionnés de modernité.

De Rodin à Picasso et vice versa

Une exposition-événement présentée simultanément au musée Rodin et au musée national Picasso-Paris confronte les œuvres de Rodin et de Picasso, soulignant leur convergence dans le processus créatif.

Paris pour école au MAHJ

Le musée d’Art et d’Histoire du judaïsme, à Paris, remémore l’apport d’une quarantaine d’artistes juifs ashkénazes immigrés à la scène parisienne de l’entre-deux-guerres.

Surréalismes transatlantiques

Le Centre de la Vieille Charité, à Marseille, explore l’influence surréaliste aux États-Unis dans les collections françaises et américaines des années 1930 à 1970.

Bons baisers des avant-gardes

L’ouvrage de Carole Boulbès publié par les Éditions du Sandre est une plongée jubilatoire et vertigineuse dans l’univers fascinant des cartes postales produites entre 1895 et 1925 en Europe, aux États-Unis et jusqu’au Japon.

Là où la pensée prend forme

Nicole Marchand-Zañartu et Jean Lauxerois ont sélectionné 32 croquis de créateurs et d’inventeurs de tous horizons comme autant d’ébauches témoignant d’une pensée en action.