Israël

Le dilemme des musées face à la guerre entre Israël et le Hamas

Les institutions culturelles du monde entier sont confrontées à une interrogation : comment – ou faut-il – réagir publiquement à la guerre entre Israël et le Hamas ?

L’ICOM diffuse sa première déclaration publique sur la guerre Israël-Hamas

Ces commentaires interviennent quatre jours après que l’ICOM Israël a demandé à l’organisation affiliée à l’Unesco de condamner le Hamas en tant qu’organisation terroriste.

Les musées israéliens lancent un appel urgent à l’ICOM pour qu’il condamne la violence du Hamas

Alors que le président français Emmanuel Macron est arrivé en Israël ce mardi 24 octobre pour marquer le soutien de la France à « Israël et aux Français d’Israël », des représentants de nombreux musées de l’État hébreu, dont le Musée d’Israël et le Musée d’art de Tel-Aviv, demandent à l’ICOM de reconnaître le Hamas comme une organisation terroriste comparable à l’État islamique.

De nouveaux sites ajoutés sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco

Réuni à Riyad, en Arabie saoudite, le comité a décidé de protéger des sites anciens en Chine, en Iran, en Cisjordanie, le long de la Route de la soie ou encore en Tunisie. La Maison Carrée de Nîmes ainsi que la montagne Pelée et les pitons du Nord à la Martinique ont également été distingués.

Des antiquités prêtées par Israël à Donald Trump bloquées à Mar-a-Lago

Initialement prêtés à la Maison Blanche en 2019, les objets – dont certains font partie de la collection des Trésors nationaux d'Israël – ont suivi l’ancien président américain dans sa résidence de Floride. Ils n'ont toujours pas été restitués.