Wandrille Potez

Connect

Jules-Eugène Lenepveu, retour en grâce d'un peintre du Second Empire

L’extraordinaire rétrospective, au musée des Beaux-Arts d’Angers, permet enfin à cette gloire du XIXe siècle d’échapper à la damnatio memoriae dont le siècle dernier l’avait frappé.

Jean-Baptiste Mallet, le feu sous la gouache

Le musée Jean-Honoré Fragonard, à Grasse, rend hommage, cet été, à un peintre de Provence injustement méconnu : Jean-Baptiste Mallet.

Dürer graveur et globe-trotter, l'âge d'or d'un art européen

À Chantilly, le musée Condé consacre une exposition au maître incontesté de la Renaissance germanique, Albrecht Dürer. Hors des sentiers rebattus, elle révèle un artiste en perpétuel dialogue avec ses contemporains, dont il bouleversera la production par-delà les frontières.

Le Vatican envoie le « Saint Jérôme » de Léonard passer l'été au Clos Lucé

Chef-d’œuvre inachevé de Léonard de Vinci, Saint Jérôme revient pour la première fois dans la demeure du peintre italien sur les bords de la Loire, grâce à un prêt généreux des musées du Vatican.

Antoine Coypel : un grand décor oublié de la régence à Tours

À la faveur du réaccrochage de deux belles toiles homériques commandées par Philippe d’Orléans à Antoine Coypel, le musée des beaux-arts de Tours présente une exposition sur une autre source antique de l’artiste : Virgile.

Meubler l'empire, splendeur des palais disparus de Napoléon

Grâce à ses inépuisables réserves, le Mobilier national fait revivre, le temps d’une exposition à la Galerie des Gobelins à Paris, le faste des palais disparus de Saint-Cloud, des Tuileries et de Meudon, incendiés au cours de « l’année terrible », en 1871.

Ilya Répine, peintre de toutes les Russies

Première rétrospective en France consacrée au peintre, l’exposition du Petit Palais, à Paris, révèle l’œuvre d’un géant de l’art russe animé par la passion de la réalité.

Deux expositions célèbrent les grandes heures de la sculpture lorraine

Les chefs-d’œuvre rassemblés cet hiver entre Nancy et Lunéville racontent l’incroyable succès des sculpteurs lorrains au XVIIIe siècle. Deux expositions révèlent l’étendue de leur talent, longtemps reconnu et recherché dans les plus brillantes cours d’Europe.

La Gemäldegalerie de Dresde fête Vermeer

La Gemäldegalerie de Dresde célèbre avec une exposition « Vermeer » accessible en ligne la restauration spectaculaire de l’un de ses chefs-d’œuvre, La Liseuse à la fenêtre.

Sandro Botticelli : la fabrique des chefs-d'œuvre

L’exposition consacrée au peintre italien par le musée Jacquemart-André, à Paris, rappelle la place centrale qu’il occupait dans le panthéon du couple de collectionneurs, qui contribua à sa redécouverte.

Mille et une Salammbô se dévoilent en Normandie

Pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert, le musée des Beaux-Arts de Rouen consacre une exposition foisonnante à son roman Salammbô et à son écho dans les arts depuis la fin du XIXe siècle.

La nébuleuse caravagesque selon Roberto Longhi

Le musée des Beaux-Arts de Caen, en collaboration avec la Villa Il Tasso, qui abrite, à Florence, la Fondation Roberto Longhi, présente le cœur des collections anciennes de l’illustre historien d’art italien.

Velázquez doublement à l'honneur à Orléans

Le musée des beaux-arts d’Orléans révèle dans une exposition le fruit de longs mois de recherches consacrées au Saint Thomas de Velázquez, fraîchement restauré grâce au mécénat. Un autre tableau, inédit, possiblement du maître espagnol vient tout juste de rejoindre de façon exceptionnelle l’exposition.

À Dresde, la Gemäldegalerie retrouve tout son éclat

Le chantier de restauration de la Gemäldegalerie de Dresde s’est achevé en début d’année. Fermé quelques jours à peine après son inauguration pour cause de crise sanitaire, ce joyau des musées allemands est à nouveau accessible.

Le musée de Picardie retrouve sa splendeur

Le musée de Picardie a rouvert ses portes après de longues années de travaux. L’effet produit par les collections redéployées fait vite oublier des aménagements extérieurs peu adaptés à ce bâtiment du Second Empire.

Jean-Marie Delaperche redécouvert au Musée des Beaux-Arts d'Orléans

À Orléans, une exposition permet de découvrir Jean-Marie Delaperche, auteur mystérieux de 91 dessins récemment acquis par le musée des beaux-arts.

Luca Giordano, un géant du baroque napolitain au Petit Palais

Le Petit Palais, à Paris, consacre à ce peintre virtuose du Seicento une rétrospective à la hauteur de son génie, sa première célébration en France.

L'incroyable destin de la marquise Arconati Visconti célébré au MAD

Le MAD Paris (musée des Arts décoratifs) revient sur le destin hors norme de la marquise Arconati Visconti (1840-1923), une jeune étudiante modeste, devenue grâce à son tempérament de feu et son goût pour les arts une philanthrope de légende.

Étienne Delaune, un graveur virtuose réévalué au château d'Écouen

Au château d’Écouen, une exposition met en lumière l’œuvre et l’influence d’un « habile graveur » de la Renaissance : Étienne Delaune, dont les modèles furent diffusés dans toute l’Europe.

Notre sélection d’œuvres dans l’exposition « Natures mortes françaises du XVIIe siècle »

La galerie Coatalem (Paris) offre l’occasion d’admirer jusqu’au 20 décembre un pan méconnu de la création française au XVIIe siècle, les natures mortes.

Girodet face à Géricault, la bataille romantique de 1819 à Montargis

Le musée Girodet, à Montargis (Loiret) fait revivre avec brio l’affrontement qui opposa le maître des lieux à Géricault lors du Salon de 1819. « D’intérêt national », l’exposition éclaire d’un jour nouveau l’une des premières batailles romantiques du XIXe siècle.

Spectaculaire vol de bijoux dans un musée de Dresde

Le 25 novembre au matin à Dresde (Allemagne), cinq minutes ont suffi pour que disparaissent dans la nature quelques-uns des plus importants joyaux de la couronne de Saxe.

Un bureau attribué à Louis Majorelle entre dans les collections du MAD

Comme il l’avait lui-même annoncé au cours de la vente, Benjamin Steinitz vient d’offrir au MAD (musée des arts décoratifs) à Paris un bureau acquis le 19 juin chez Rouillac.