Actus
Marché de l'art

Le Louvre préempte la « Tireuse d'épine » de Jacquio

Le musée du Louvre a finalement préempté pour 1,4 million d’euros la très attendue « Tireuse d'épine » de Ponce Jacquio.

C’est le musée du Louvre qui a finalement préempté, hier à Drouot, la très attendue Tireuse d’épine de Ponce Jacquio. Ce bronze du XVIe siècle devrait ainsi rejoindre la version originelle en terre cuite, ancienne propriété du sculpteur François Girardon, qui se trouve déjà dans les collections du Louvre. Une quinzaine d’enchérisseurs se sont affrontés, dont dix au téléphone, lors de la vente organisée par Beaussant Lefèvre. La sculpture a atteint 1,1 million au marteau, soit 1,4 million avec les frais, un bon résultat dans un contexte compliqué.

Elle n’avait en effet pas encore reçu de certificat d’exportation, la commission du ministère de la Culture n’ayant pu se réunir à temps à cause du coronavirus, le timing de la vente – un mois environ après le début du déconfinement – suscitant également des craintes. La maison de ventes n’avait pas donné d’estimation faute de références de prix sur le marché pour une telle pièce.

Ponce Jacquio, La Tireuse d’épine. Courtesy Beaussant Lefèvre