Actus
Restitution

L'Autriche a restitué un Klimt par erreur

DAVID D'ARCY

Gustav Klimt, Rosiers sous les arbres, 1905 (à gauche), et Gustav Klimt, Pommier II, 1916 (à droite). Courtesy du musée d’Orsay et de la Fondation Louis Vuitton, Paris.

L’exposition « Gustav Klimt : Artist of the century », organisée cette année au musée Leopold à Vienne pour le centenaire du peintre autrichien, a remis en lumière l’histoire d’une œuvre restituée par erreur à la mauvaise famille spoliée. Prêtée par la Fondation Louis Vuitton, la peinture en question, Le Pommier II (1916), a été retirée de l’exposition du musée Leopold juste avant son ouverture le 22 juin, en raison de « différents entre des particuliers et des institutions », a déclaré le musée viennois.

L’œuvre a en effet été malencontreusement restituée par le musée du Belvédère en 2001 à Hermine Müller-Hofmann, de la famille de Nora Stiasny, qu’une enquête avait établie comme ancienne propriétaire du tableau. Mais Nora Stiasny, morte au camp de Belzec en 1942, était en réalité propriétaire de l’œuvre Rosiers sous les arbres, peinte par Klimt en 1905 et entrée dans les collections du musée d’Orsay en 1981. Le tableau Pommier II appartenait quant à lui à la collection de Serena Lederer, spoliée en 1940. Après sa « mauvaise » restitution, l’œuvre a été vendue et fait aujourd’hui partie de la collection de la Fondation Louis Vuitton à Paris. Le gouvernement autrichien examine actuellement les conséquences juridiques complexes de sa décision de retirer l’œuvre de l’exposition.

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper