© Grégory Copitet

Reportages
Expositions

Notre sélection parmi les expositions dans les galeries de Paris et Romainville.

In Pictures - Notre sélection parmi les expositions à voir dans les galeries de Paris et Romainville en février 2020.

Valérie Belin présente à la Galerie Nathalie Obadia une série de prises de vues en noir et blanc de vitrines de magasins révélée en 2019 lors de son exposition personnelle au Victoria & Albert Museum à Londres. Plusieurs tirages avaient rejoint la collection du musée. « Valérie Belin. Reflection », jusqu’au 4 avril, Galerie Nathalie Obadia, 75004 Paris.

Valérie Belin, Fox Chase Antiques, 2019, tirage pigmentaire contrecollé sur Dibond, 175 x 132 cm. © Valérie Belin & Galerie Nathalie Obadia

Marcelle Alix expose les œuvres récentes de Lola Gonzàlez, une série de photographies et vidéo-installations autobiographiques sur le thème des relations d’amitié et de ses rencontres nouées lors de différents voyages. « Lola Gonzàlez. Si tu disais », jusqu’au 7 mars, Marcelle Alix, 75020 Paris.

Lola Gonzàlez, Anouk et Lola, 2020, capture vidéo. © Lola Gonzàlez & Marcelle Alix

La galerie 22,48 m2 s’est métamorphosée en une grotte tropicale. Les stalactites, troncs d’arbres, plantes et photographies de Cécile Beau invitent à vivre l’expérience d’une immersion dans un univers fictif. « Cécile Beau. Hyle », jusqu’au 29 février, galerie 22,48 m2, 75020 Paris.

Vue de l’exposition « Cécile Beau. Hyle », 2020. © 22,48 m2

L’exposition « El oro de los tigres », un hommage à Borges, réunit Evgeny Antufiev, Lucy Bull, Horia Damian, Louise Giovanelli, Rodrigo Hernandez, Lin May Saeed et Jill Mulleady. Ces artistes « partagent tous un rapport au temps au-delà de l’immédiat et de l’instantané », selon la commissaire, Ana Mendoza Aldana. « El oro de los tigres », jusqu’au 14 mars, Air de Paris, 93230 Romainville.

Vue de l’exposition « El oro de los tigres », Air de Paris, Romainville. Photo : Marc Domage. Courtesy Air de Paris.

À Komunuma, la galerie Sator dévoile le quatrième volet d’une série d’expositions de Raphaël Denis précédemment présentées à Nice, Berlin et Lille. Une réflexion sur l’histoire de l’art en tant que réponse humaniste aux mécanismes de destruction. « Raphaël Denis. Endless Collapse IV », jusqu’au 28 mars, galerie Sator, 93230 Romainville.

Vue de l’exposition « Raphaël Denis. Endless Collapse IV », 2020. © Grégory Copitet

In Situ - Fabienne Leclerc présente dans son espace de Komunuma un ensemble de tableaux récents de Damien Deroubaix, dans un style expressionniste. « Damien Deroubaix. Feeble screams from forests unknown », jusqu’au 19 février, galerie In Situ - Fabienne Leclerc, 93230 Romainville.

Damien Deroubaix, Sans titre, 2020, huile sur toile. © Damien Deroubaix & In Situ - Fabienne Leclerc