Actus
Expositions

Les carambolages de Mohamed Bourouissa

La galerie kamel mennour présente des artistes aux univers singuliers, tel Mohamed Bourouissa, créateur de compositions entre la photographie et la sculpture.

Mohamed Bourouissa, Valentina, 2020, tirages argentiques sur éléments de carrosserie, acier, gélatine, rivets, peinture, vernis. © Mohamed Bourouissa. Courtesy l’artiste et kamel mennour, Paris/ Londres. Photo archives kamel mennour

La galerie kamel mennour réunit des artistes au vocabulaire très éloigné : les bandes de Daniel Buren, une sculpture miroitante en acier d’Anish Kapoor et une étonnante sculpture de Mohamed Bourouissa. L’artiste franco-algérien a entrepris le projet Horse Day lors d’une résidence à Philadelphie, aux États- Unis, en 2013. Il y a organisé un concours de costumes équestres avec la communauté hippique afro-américaine. De retour en France, Mohamed Bourouissa a produit une série de tableaux-sculptures selon un procédé de tirages numériques sur carrosserie de voiture, provoquant un tête-à-queue entre l’automobile et l’univers des cavaliers. Chacun vaut 50 000 euros.