Actus
Elles font l'abstraction

Běla Kolářová

Les Radiogrammes font partie d’une série d’expérimentations autour des possibilités du médium photographique amorcées par Běla Kolářová (1923-2010) au début des années 1960.

Běla Kolárová, Rontgenogram Kruhu (Radiogramme du cercle), 1963, photogramme, épreuve gélatino-argentique. Collection Centre Pompidou, Paris, Musée national d’art moderne - Centre de création industrielle. © Martin Helcl

Les Radiogrammes font partie d’une série d’expérimentations autour des possibilités du médium photographique amorcées par Běla Kolářová (1923-2010) au début des années 1960. Elle travaille dans une chambre noire, exposant un support photosensible en rotation à une source de lumière. La trace du geste, figée en motifs circulaires, crée de véritables compositions abstraites. Ces dessins lumineux relèvent d’un intérêt pour la perception du mouvement et de la lumière qu’elle partage avec les artistes de l’art optique ou Op Art. Bien que pleinement actrice du renouveau de l’art tchèque dans les années 1960, son œuvre ne bénéficie d’une reconnaissance internationale que dans les années 2000.

-

« Elles font l’abstraction », du 19 mai au 23 août 2021, Galerie 1 - Centre Pompidou, 75004 Paris.