Actus
Marché de l'art

Vente « en gants blancs » pour la collection de Claude Pompidou

La vente à huis clos des souvenirs de Claude Pompidou chez Cornette de Saint Cyr à Paris, lundi 2 novembre, a dépassé les attentes pour cette dispersion qui s’est déroulée en ligne.

La vente à huis clos des souvenirs de Claude Pompidou chez Cornette de Saint Cyr à Paris, lundi 2 novembre, a dépassé les attentes pour cette dispersion qui s’est déroulée en ligne seulement, confinement oblige.

Jean-Michel Othoniel, Collier « À Madame Georges Pompidou », 2005, perles et verre soufflé de Murano, argent. © Cornette de Saint Cyr, Paris

Fervente amatrice d’art contemporain, célèbre pour sa collection d’œuvres et son goût prononcé pour les créateurs de haute couture, l’épouse du dix-neuvième président de la République était aussi connue pour avoir insufflé un vent de modernité à son arrivée à l’Élysée en 1969. Parmi les 177 lots – tous ont trouvé preneur –, figuraient des œuvres de Buffet, Miró ou Tinguely, des malles siglées Louis Vuitton et des pièces de joaillerie. Un collier à huit doubles rangs en perles de Murano, pièce unique réalisée par l’artiste-sculpteur Jean-Michel Othoniel, estimé de 1 200 à 1 500 euros, est parti pour 7 670 euros. La vente a totalisé plus de 300 000 euros, soit près de quatre fois l’estimation initiale. A.H.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 590