Actus
Marché de l'art

Un stabile monumental de Calder bientôt sous le marteau d'Artcurial

Artcurial a choisi les 8 et 9 juillet pour organiser ses grandes ventes d’art impressionniste et moderne et d’art contemporain. Outre des Figuiers peints par Soutine à Céret, l’un des clous de cette session sera un imposant stabile de Calder.

Alexander Calder, Sans titre, 1963. Courtesy Artcurial

Artcurial a choisi les 8 et 9 juillet pour organiser ses grandes ventes d’art impressionniste et moderne et d’art contemporain. Outre des Figuiers peints par Soutine à Céret (est. de 800 000 à 1,2 million d’euros), l’un des clous de cette session sera un imposant stabile de Calder. Il s’agit, selon Artcurial, d’une première sur le marché français pour une œuvre de cette envergure de l’artiste américain. Haute de 3,5 mètres, elle est estimée de 2,5 à 3,5 millions d’euros. Réalisée en 1963, cette sculpture noire en tôle fut à l’origine installée à la Colle-sur-Loup, dans les Alpes-Maritimes, en 1969 au sein d’un nouveau village de vacances VVF. Soit, comme le rappelle Serge Lemoine, conseiller d’Artcurial, à quelques kilomètres de Saint-Paul de Vence où Alexander Calder avait déjà orné en 1964 l’entrée de la Fondation Maeght d’une autre de ses sculptures. L’ancien directeur de musée précise qu’elle fait partie des toutes premières installations monumentales de ce genre en France, après, en 1958, celle effectuée au siège de l’Unesco à Paris.