Actus
Elles font l'abstraction

Etel Adnan

Écrivaine, poétesse et artiste, Etel Adnan (née en 1925) est une représentante majeure de la modernité libanaise.

Etel Adnan, photographie de Simone Fattal. © Simone Fattal. Photo courtesy Sfeir Semler Gallery

Écrivaine, poétesse et artiste, Etel Adnan (née en 1925) est une représentante majeure de la modernité libanaise. Elle peint dans les années 1950 des tableaux abstraits de petits formats en posant la toile sur ses genoux ou sur une table pour y appliquer la peinture à l’aide d’une spatule. Solidement architecturées, ces compositions sont inspirées de sa contemplation de la nature et avant tout du Mont Tamalpais dominant la baie de San Francisco. Ces œuvres picturales, redécouvertes dans les années 2010, sont pour elle l’équivalent de l’expression poétique, permettant de créer un véritable langage de lignes et de couleurs. Dès le début des années 1960, Etel Adnan utilise des livres accordéons comme support de sa propre poésie, pour y recopier les poèmes de ses amis ou simplement pour y tracer des formes et des signes à l’aide d’encre noire et de pigments naturels. Cette œuvre, une de ses premières peintures-poèmes, montre comment la peinture se substitue parfois au texte.

-

« Elles font l’abstraction », du 19 mai au 23 août 2021, Galerie 1 - Centre Pompidou, 75004 Paris.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, #739