Actus
Patrimoine

Deux fresques de Picasso retirées avant la démolition d'un bâtiment gouvernemental à Oslo

Des fonctionnaires norvégiens ont retiré deux peintures murales de Pablo Picasso avant la démolition du bâtiment gouvernemental qui les abritait, le « Y-Block ».

Regjeringskvartalet, ou « Y-Block » à Oslo, Norvège. Courtesy Regjeringskvartalet

Des fonctionnaires norvégiens ont retiré deux peintures murales de Pablo Picasso avant la démolition du bâtiment gouvernemental qui les abritait, le « Y-Block ». L’édifice a été endommagé en juillet 2011 par une bombe, posée par le terroriste d’extrême droite Anders Behring Breivik. Sa réhabilitation a fait débat en Norvège. À la fin des années 1960, Pablo Picasso avait collaboré avec le sculpteur Carl Nesjar pour transposer deux de ses dessins en fresque en béton. Les Pêcheurs, pesant 250 tonnes, était installée sur la façade, et La Mouette, une œuvre de 60 tonnes, dans le hall du bâtiment. Pendant toute la durée des travaux, la première sera exposée dans le complexe et la seconde sera entreposée à l’abri des regards. Elles seront ensuite réinstallées dans une nouvelle structure en verre conçue par Erling Viksjø, qui devrait être achevée en 2025. Au printemps, les conservateurs du Museum of Modern Art de New York avaient écrit une lettre critiquant vivement une démolition qui, selon eux, « serait une perte significative du patrimoine architectural norvégien ».

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 541