Actus
Musées et Institutions

Le ministère de la Culture crée une maison du dessin de presse

Cinq ans après les attentats contre Charlie Hebdo, le ministère de la Culture a annoncé la création d’une "maison du dessin de presse et du dessin satirique".

Georges Wolinski à la Fête de l’Huma en 2007. Photo : WikiCommons

Cinq ans après les attentats contre Charlie Hebdo, le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé la création d’une "maison du dessin de presse et du dessin satirique". Voulue et pensée par Georges Wolinski – l’un des dessinateurs de presse disparus lors de l’attentat contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015 [et auquel sa fille Natacha Wolinski, collaboratrice de The Art Newspaper France, consacre un livre, Son éclat seul me reste (éd. Aléa, 2020)] –, elle a comme finalité d’accompagner les créateurs et de devenir un lieu de rencontres pour la création, la valorisation et la promotion du dessin de presse et du dessin satirique.

La volonté du gouvernement est de défendre et de protéger les dessinateurs victimes de la censure, sur qui des menaces pèsent toujours. Franck Riester a demandé à Vincent Monadé – directeur du Centre National du Livre (CNL) en fin de mandat – de réfléchir d’ici la fin mai aux contours du projet mais aussi à un lieu idoine.