Actus
Expositions

Le Jeu de Paume nous libre le regard de Michael Schmidt sur l'Allemagne de l'après guerre

Pour sa réouverture après travaux, l’institution consacre une rétrospective au photographe allemand Michael Schmidt, né en 1945 et disparu en 2014.

Michael Schmidt, Müller-Ecke Seestraße ( from Berlin- Wedding), 1976-1978, photographie noir et blanc. © Foundation for Photography and Media Art with the Michael Schmidt Archive

Pour sa réouverture après travaux, l’institution consacre une rétrospective au photographe allemand Michael Schmidt, né en 1945 et disparu en 2014. Ce Berlinois de l’Ouest a été l’un des photographes les plus influents de l’après-guerre outre-Rhin, aussi connu pour son travail documentaire que celui plus personnel. Dans des 3 nuances de gris, Michael Schmidt décrit l’atmosphère d’un Berlin scindé par le Mur. La série intitulée Ein-heit [U-nité] témoigne de la difficulté des protagonistes à prendre part à cette nouvelle société. Au fil des ans, l’artiste a reconstitué de nouvelles photographies à partir d’anciennes, ouvrant ainsi une autre dimension interprétative. Sont aussi exposées ses séries Frauen [Femmes] et Irgendwo [N’importe où], qui articulent des réflexions autour de la féminité et du voyage, et inaugurent son emploi de la couleur.

-

« Michael Schmidt. Une autre photographie allemande », 8 juin-29 août 2021, Jeu de Paume, 1, place de la Concorde, 75008 Paris.

Appeared in The Art Newspaper France - Mensuel, #31, Juin 2021