Actus
Patrimoine

La « Vénus d'Arles » pourrait quitter le Louvre

Une députée et le maire de la ville œuvrent au retour de la statue à Arles. Emportée sur ordre de Louis XIV en 1683 pour orner la galerie des Glaces à Versailles, la Vénus est exposée au Louvre depuis 1797.

La Vénus d’Arles. © Musée du Louvre / Daniel Lebée et Carine Deambrosis

Selon La Provence, la députée des Bouches-du-Rhône Monica Michel et le maire d’Arles, Patrick de Carolis, font le même rêve : ramener la Vénus d’Arles à la maison. C’est dans un discours de Roselyne Bachelot que la députée a entrevu la possibilité de rapatrier la statue. Elle aurait elle-même demandé à la ministre de la Culture de « mettre concrètement en œuvre ce rééquilibrage à Arles. Le retour de la Vénus serait un bel exemple de la priorité donnée aux territoires que le gouvernement veut acter ».

Le maire de la ville souhaite quant à lui trouver la bonne méthode et a souligné qu’il pourrait s’agir d’une « mise en dépôt temporaire plutôt qu’un retour à la maison ». Emportée sur ordre de Louis XIV en 1683 pour orner la galerie des Glaces à Versailles, la statue antique découverte en 1641 est exposée au Louvre depuis 1797 – date de sa réquisition pour les musées nationaux.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 551