Actus
Marché de l'art

Anisabelle Berès élue présidente du SNA

Le bureau du Syndicat national des antiquaires (SNA) a élu, le 21 novembre 2019, Anisabelle Berès à sa tête pour trois ans.

Le bureau du Syndicat national des antiquaires (SNA) a élu hier, 21 novembre, Anisabelle Berès à sa tête pour trois ans. C’est la première fois dans son histoire qu’une femme va diriger ce syndicat. C’est aussi une figure respectable et respectée du marché parisien qui a été élue. Cette marchande chevronnée, spécialisée dans les grands noms des XIXe et XXe siècles, mais aussi les estampes japonaises, et qui participe à de nombreux salons internationaux, devrait rassurer la profession dans un contexte compliqué pour le syndicat qui a dû vendre son prestigieux siège parisien et dont la manifestation phare, la Biennale Paris, traverse une phase de déclin. Elle était d’ailleurs déjà la vice-présidente du SNA. L’élection de Georges de Jonckheere, autre grande figure cette fois pour la peinture ancienne, en tant que nouveau vice-président, mais aussi président de la Biennale Paris, va dans le même sens. Mathias Ary Jan, président sortant, devient lui aussi vice-président. Tous les candidats ont trouvé un siège – ils étaient treize pour dix-sept postes à pourvoir – dont Michel Giraud, trésorier (suppléant, Alexis Bordes) ; Stéphane Turisk, secrétaire général (suppléant, Fabien Mathivet) ; Benjamin Stenitz restant au conseil. Seul bémol : Marc Maison, « voix dissonante qui prônait un retour au rythme biennal », confie un membre, a démissionné aussitôt élu.

Anisabelle Berès-Montanari. © David Marmier