Actus
Actualités

Disparition de l'artiste américain Robert Indiana

ANNE-LYS THOMAS

Célèbre pour sa série « Love », emblématique du pop art, l’artiste Robert Indiana s’est éteint samedi 19 mai à Vinalhaven, dans le Maine, aux États-Unis, à l’âge de 89 ans. Né sous le nom de Robert Clark en 1928, il suit une formation artistique et voyage aux États-Unis et en Europe avant de se fixer à New York en 1958. Il participe alors à plusieurs expositions qui réunissent des artistes liés au mouvement du pop art.

Robert Indiana devant une déclinaison de sa sculpture LOVE, chez lui à Vinalhaven. Joel Greenberg

Sa fameuse sculpture formée par les quatre majuscules du mot « Love » a été maintes fois déclinée, éclipsant le reste d’un travail varié mêlant le graphisme, la peinture et la sculpture. Robert Indiana a quitté, désabusé, la sphère artistique new-yorkaise en 1978 pour s’isoler sur l’île de Vinalhaven, où il a passé le reste de sa vie.

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper