Actus
Patrimoine

Des dizaines de milliers de peintures rupestres de l'ère glacière découvertes an Amazonie Colombienne

Une équipe d’archéologues britanniques et colombiens a mis au jour des dizaines de milliers de peintures rupestres, dans la région de Serranía de la Lindosa, en Amazonie colombienne.

Art rupestre pré-colombien (vers -10 000 av. J.-C., dernière période glaciaire), à Cerro Azul, Guaviare, Colombie. D.R.

Une équipe d’archéologues britanniques et colombiens a mis au jour des dizaines de milliers de peintures rupestres, dans la région de Serranía de la Lindosa, en Amazonie colombienne. Caractérisées par leur réalisme et leur diversité, elles représentent précisément la mégafaune précolombienne (tortues, boas, vautours…) et des humains, révélant par ailleurs un paysage de l’époque assimilable à la savane. Elles dateraient d’il y a d’environ 12 500 ans. L’identification d’animaux appartenant à des espèces aujourd’hui disparues, dont des paléolamas, un éléphant mastodonte – cousin du mammouth –, des paresseux géants et des chevaux de l’ère glaciaire, en aurait permis la datation. Enfin, le choix du site, déjà qualifié de « Chapelle Sixtine des anciens », atteste de la volonté des auteurs de préserver leurs créations, réalisées sur une pierre fine et à l’abri des intempéries. Cette découverte, fruit de fouilles commencées en 2017, n’a été révélée que le 30 novembre. Ce chantier a été rendu possible par le traité de paix signé entre les forces rebelles et gouvernementales, donnant ainsi accès à cette zone très reculée.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 610