Actus
Marché de l'art

Record en France pour une porcelaine chinoise chez Sotheby's

ALEXANDRE CROCHET

Un rare vase impérial de la famille rose a remporté la somme de 16,2 millions d’euros hier, 12 juin, chez Sotheby’s à Paris. Cet objet d’époque Qianlong du XVIIIe siècle était resté dans un grenier en province. Il était estimé de 500 000 à 700 000 euros, une évaluation attractive qui a encore renforcé l’intérêt pour la pièce, puisque 25 enchérisseurs se sont affrontés pendant 20 minutes.

Vase impérial en porcelaine de la famille rose, époque Quianlong, H. 28 cm. Vendu 16,2 millions d’euros avec les frais. Sotheby’s, le 12 juin. Sotheby's

Remarquable pour ses émaux dits yangcai, le vase provient des ateliers impériaux de Jingdezhen. Seul un autre exemplaire similaire est connu et se trouve au musée Guimet à Paris. Celui-ci est orné de représentations d’animaux bénéfiques, le daim, symbole de bonheur et de prospérité, et les grues, montures des immortels dans les airs incarnant la longévité, tandis que les champignons lingzhi représentent l’immortalité. Le prix obtenu est selon Sotheby’s un record aux enchères pour une porcelaine chinoise vendue en France et la plus haute pour une œuvre d’art adjugée par la maison américaine à Paris.

http://www.sothebys.com/

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper