Actus
Marché de l'art

La galerie Marian Goodman lance un programme de soutien aux créateurs émergents

La galerie Marian Goodman, en partenariat avec l’Independent Curators International, lance des bourses de recherches et de formation en faveur des commissaires d’exposition émergents et identifiés comme BIPOC (pour « Black, Indigenous, and People of Color »).

Les participants au programme « intensif de commissariat » (Curatorial Intensive) de l’ICI au Cap, en Afrique du Sud, en 2019. Courtesy ICI D.R.

La galerie Marian Goodman (New York, Paris, Londres), en partenariat avec l’Independent Curators International (ICI), lance des bourses de recherches et de formation en faveur des commissaires d’exposition émergents et identifiés comme BIPOC (pour «Black, Indigenous, and People of Color »). Visant à « s’attaquer au déséquilibre et à l’injustice ancrés dans le système des galeries et des musées », Marian Goodman souhaite ainsi honorer la vision du curateur nigérian Okwui Enwezor, disparu en 2019 à l’âge de 55 ans. L’ICI va mettre en place un programme « intensif de commissariat » (Curatorial Intensive) en Afrique et décerner deux bourses de recherche chaque année, durant les trois prochaines années. « Cette initiative est tout à fait dans l’esprit du travail d’Okwui, elle défend ceux qui innovent dans un domaine qu’il a réinventé », a déclaré l’artiste et réalisateur britannique Steve McQueen, à qui a été confiée la conception du programme.