Critique
Livres

Grotte Chauvet : le dessous des cartes

Avec cet Atlas, la communauté scientifique publie pour la première fois le résultat des recherches menées depuis vingt ans sur ce site exceptionnel du paléolithique.

La découverte de la grotte Chauvet-Pont d’Arc en décembre 1994 a constitué un événement majeur pour la connaissance de l’art paléolithique. Par sa datation vertigineuse, il y a 36 000 ans, Chauvet est aussi éloignée dans le temps de la grotte de Lascaux que Lascaux l’est de nous ! Et pourtant, les hommes qui ont orné les parois de cette cavité des gorges de l’Ardèche maîtrisaient déjà admirablement certaines techniques du dessin et de la peinture. Depuis sa découverte, de nombreux spécialistes ont travaillé sur ce site exceptionnel, classé le 22 juin 2014 sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Jean-Jacques Delannoy et Jean-Michel Geneste, Atlas de la grotte Chauvet-Pont d’Arc, vol. I de la monographie de la grotte Chauvet-Pont d’Arc, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 384 pages, 135 euros. D.R.

Pour rendre compte du résultat de ces recherches, il a été décidé de publier la Monographie de la grotte Chauvet-Pont d’Arc, dont le premier volume vient de paraître aux Éditions de la Maison des sciences de l’homme : l’Atlas de la grotte Chauvet-Pont d’Arc. Ce très grand volume (de 48 centimètres de haut !) offre une cartographie extrêmement détaillée du site : son inscription géographique, au cœur de la Combe d’Arc, un ancien méandre de l’Ardèche aujourd’hui abandonné ; mais aussi le relevé minutieux de chacune des salles de la cavité, avec les différentes peintures qui s’y trouvent. Les données collectées par chaque intervenant ont été agrégées dans un système d’information géographique (SIG), dont cet ouvrage est la résultante.

Par la précision et la richesse des informations qu’elle contient, qui prennent la forme de cartes, schémas, tableaux, diagrammes et, bien sûr, de photographies, cette publication scientifique s’adresse prioritairement aux chercheurs, certains chapitres étant particulièrement pointus. Cependant, l’amateur d’art y trouvera également tous les éléments nécessaires à comprendre le contexte de ces créations exceptionnelles qui ont traversé les millénaires pour parvenir jusqu’à nous. Une excellente façon de préparer une visite de la remarquable réplique de la grotte, qui a ouvert en 2015 à quelques kilomètres de Vallon-Pont d’Arc.

--

Jean-Jacques Delannoy et Jean-Michel Geneste, Atlas de la grotte Chauvet-Pont d’Arc, vol. I de la monographie de la grotte Chauvet-Pont d’Arc, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 384 pages, 135 euros.