Actus
Elles font l'abstraction

Zilia Sánchez

Zilia Sánchez (née en 1926), peintre cubaine exilée à New York à partir de 1960, est d’abord marquée par la peinture informelle qu’elle découvre lors de séjours en Espagne dans les années 1950.

Zilia Sánchez et peinture de la série Topología, années 1960. Photo droits réservés. Image courtesy of the artist and Galerie Lelong & Co.

Zilia Sánchez (née en 1926), peintre cubaine exilée à New York à partir de 1960, est d’abord marquée par la peinture informelle qu’elle découvre lors de séjours en Espagne dans les années 1950. À partir de 1966, elle développe une œuvre sérielle, au vocabulaire et à la palette réduite. Autoproclamée « mulâtre minimaliste », elle reconnaît sa filiation avec une abstraction minimale qu’elle subvertit en y intégrant une forte dimension corporelle. Elle parle de ses œuvres comme de « corps » et de ses toiles tendues comme de « peaux ». Eros évoque ainsi la sensualité d’un face-à-face amoureux.