Actus
Musées et Institutions

Warren Kanders démissionne du conseil d'administration du Whitney Museum

Warren Kanders et son épouse Allison Kanders, en 2012. © Ben Gabbe/Getty Images

Warren Kanders, vice-président du conseil d’administration du Whitney Museum à New York, a fini par démissionner de son poste, qu’il occupait depuis 2006. L’homme d’affaires quitte le musée après des mois de protestations et de pétitions en raison des activités de sa société Safariland, qui fabrique du gaz lacrymogène utilisé contre des demandeurs d’asile à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

« La campagne ciblée d’attaques dirigées contre moi et mon entreprise ces derniers mois a menacé de saper le travail important du Whitney, a écrit Warren Kanders dans sa lettre de démission, relayée par le New York Times. J’ai rejoint ce conseil pour aider le musée à prospérer. Je ne souhaite pas jouer un rôle, même involontaire, dans sa chute ». Depuis la révélation de l’affaire en novembre 2018, des centaines d’artistes, de critiques et d’activistes ont appelé à la démission du vice-président. La semaine dernière, huit artistes ont exigé le retrait de leurs œuvres de la Biennale du Whitney actuellement à l’affiche en signe de protestation.