Actus
Elles font l'abstraction

Verena Loewensberg

À 15 ans, Verena Loewensberg (1912-1986) suit une formation à l’École des arts et métiers de Bâle puis prend des cours de danse à Zurich...

Verena Loewensberg, Sans titre, 1947. © Henriette Coray Loewensberg, 8001 Zurich. Aargauer Kunsthaus Aarau. Photo : Jörg Müller

À 15 ans, Verena Loewensberg (1912-1986) suit une formation à l’École des arts et métiers de Bâle puis prend des cours de danse à Zurich. En 1935, grâce à l’artiste Max Bill, elle entre en contact à Paris avec des artistes du groupe Abstraction-Création et notamment Georges Vantongerloo. « En 1936, j’ai commencé à peindre des tableaux concrets et je n’ai pas arrêté depuis », dit-elle. Elle est ensuite l’unique femme au sein du cercle étroit des quatre Concrets zurichois historiques avec Max Bill, Richard Paul Lohse et Camille Graeser. Bien que très structurées, ses œuvres poétiques témoignent de son originalité formelle et chromatique, souvent inspirée par la musique. Contrairement à ses homologues masculins, elle ne reçut jamais le prix des arts de Zurich.

-

« Elles font l’abstraction », du 19 mai au 23 août 2021, Galerie 1 - Centre Pompidou, 75004 Paris.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 728