Actus
Marché de l'art

Une version redécouverte de " la tireuse d'épine " de Ponce Jacquio(t) en vente à Drouot

Le 1 avril à Drouot, l’étude Beaussant Lefèvre mettra en vente La tireuse d’épine de l’artiste Ponce Jacquio(t). L'œuvre est estimée 100 000 euros.

Ponce Jacquio(t), La tireuse d’épine, fin du XVI e  siècle, bronze, H : 25 cm. Courtesy Beaussant Lefèvre

Le 1 avril à Drouot, l’étude Beaussant Lefèvre mettra en vente La tireuse d’épine de l’artiste Ponce Jacquio(t). Réalisée vers 1515-1570, l’œuvre est estimée 100 000 euros. Cet exemplaire inédit en bronze sera visible lors de son exposition le 31 mars. Conservée dans la même famille depuis au moins cinq générations, l’œuvre provient de l’unique sculpteur français cité – sous le nom de Pozio – par l’historien Vasari dans son ouvrage Les Vies édité la première fois en 1550. Cette statuette était destinée à un cabinet d’amateur, très en vogue en Italie. Le modèle de cette sculpture en terre cuite a appartenu à François Girardon, une gravure de 1710 en attestant la présence dans la « Gallerie » du sculpteur. Cet exemplaire est conservé au musée du Louvre depuis 1980 : il s’agit du pendant du Tireur d’épine antique qui fait partie, quant à lui, de la collection du musée du Capitole à Rome. Un autre modèle en bronze se trouve au Victoria & Albert Museum de Londres.