Actus
Marché de l'art

Une table rare de Perriand en vente chez Sotheby's

Alors que les ventes de design manquaient un peu de pièces majeures ces derniers temps, c’est une table importante que mettra en vente Sotheby’s le 17 décembre.

Charlotte Perriand, table Éventail, 1973. Courtesy Sotheby’s, D.R.

Alors que les ventes de design manquaient un peu de pièces majeures ces derniers temps, c’est une table importante que mettra en vente Sotheby’s le 17 décembre. La table Éventail, créée en 1973, est une pièce unique qui apparaît pour la première fois sur le marché. D’où son estimation impressionnante de 700 000 à 1 million d’euros. Elle provient d’une maison dessinée par Pierre Debeaux dans les années 1970 et avait été gardée précieusement par ses propriétaires depuis lors. La table complète un ensemble de mobilier en bois de dibétou d’Afrique de Charlotte Perriand, acquis via la galerie Steph Simon, qui la représentait. Sa forme, insolite dans le corpus de la designer, compose un éventail ouvert reposant sur trois pieds. Sotheby’s disperse également un bahut (est. 250 000-350 000 euros), une table « de forme libre » de 1953 (est. 100 000-150 000 euros) et des chaises du modèle Méribel qui entouraient la table et deux lits de repos.