Actus
Perspectives

Une nouvelle ère pour Paris

L'édito du mensuel The Art Newspaper du mois d'octobre 2019.

Le numéro d'octobre de The Art Newsaper D.R.

En une quinzaine d’années, Paris s’est métamorphosé. Au début des années 2000, après un long feuilleton, François Pinault renonçait à l’île Seguin, à Boulogne-Billancourt, pour s’exiler à Venise ; la Fiac, en fin de cycle, se déroulait dans les halls mal aimés et excentrés de la Porte de Versailles ; la foire Frieze London était lancée à quelques jours du Salon parisien pour lui donner le coup de grâce. Les temps ont bien changé. La Fiac est devenue plus puissante que jamais, pour être considérée aujourd’hui comme l’une des foires les plus importantes au monde ; Londres doit affronter les répercussions d’un Brexit dont nul ne connaît encore avec certitude les contours ; la Pinault Collection va inaugurer d’ici quelques mois son prestigieux siège parisien, dans la très centrale Bourse de Commerce réaménagée par Tadao Ando.

C’est aussi le rapport à la création contemporaine qui s’est métamorphosé, à mesure que les entreprises s’engageaient en faveur de la création actuelle – de Ricard, parmi les pionnières, jusqu’à Louis Vuitton et Emerige aujourd’hui – et que les collectionneurs privés – on pense bien sûr à Antoine de Galbert – montaient en puissance. L’Adiaf (Association pour la diffusion internationale de l’art français) a joué un rôle clé dans cette évolution, soutenant avec détermination la scène française en créant le prix Marcel Duchamp, dont le dix-neuvième lauréat sera annoncé le 14 octobre au Centre Pompidou.

Ce contexte plus favorable pour le marché de l’art contemporain a incité les galeries parisiennes à davantage se développer – Perrotin, kamel Mennour, Lelong & Co., entre autres, disposent aujourd’hui de plusieurs espaces. Thaddaeus Ropac a aménagé un lieu d’exposition à Pantin, dans le Grand Paris, précédant d’autres enseignes qui inaugurent ce mois-ci Komunuma, à Romainville. Larry Gagosian, présent rue de Ponthieu depuis 2010, a, lui, jeté son dévolu sur un ancien hangar au Bourget. Il a surtout ouvert la voie aux méga-galeries internationales, qui prennent enfin pied à Paris. L’événement ce mois d’octobre, c’est bien sûr l’inauguration dans le Marais de la nouvelle galerie de David Zwirner, qui renforce encore la place de Paris. Une nouvelle ère, décidément.

Le mensuel The Art Newspaper d'octobre 2019 est disponible en kiosque et @ https://daily.artnewspaper.fr/