Actus
Marché de l'art

Une nouvelle affaire de NFT « hackés »

Le collectionneur d’art et galeriste (Ross + Kramer Gallery) Todd Kramer, basé à New York, s’est fait dérober des NFT pour un montant de plus de 2,2 millions de dollars (plus de 1,9 million d’euros).

Bored Ape Yacht Club, #9410, 2021. Courtesy Opensea

Le collectionneur d’art et galeriste (Ross + Kramer Gallery) Todd Kramer, basé à New York, s’est fait dérober des NFT pour un montant de plus de 2,2 millions de dollars (plus de 1,9 million d’euros). Ce dernier a appelé à l’aide le 30 décembre 2021 sur les réseaux sociaux, tweetant : « J’ai été piraté, tous mes singes [ont] disparu ». Les 15 NFT « hackés » dans son portefeuille appartenaient aux séries très prisées Bored Ape Yacht Club et Mutant Ape Yacht Club. La place de marché NFT OpenSea serait intervenue par la suite pour empêcher toute nouvelle transaction sur ces œuvres. Cet incident est le dernier en date d’une série d’affaires très médiatisées mettant en évidence la vulnérabilité des acquisitions sur un marché largement non réglementé.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 840