Actus
Musées et Institutions

Une coupe de Jean-Baptiste Fossin entre au Louvre

Une coupe et son couvercle réalisés par Jean-Baptiste Fossin, orfèvre parisien de la première moitié du XIXe siècle, fait son entrée dans les collections du musée du Louvre.

Jean-Baptiste Fossin, coupe à couvercle, agate, argent, vermeil et émail polychrome, vers 1845. © RMN-Grand Palais (Musée du Louvre)

Une coupe et son couvercle réalisés par Jean-Baptiste Fossin, orfèvre parisien de la première moitié du XIXe siècle, fait son entrée dans les collections du musée du Louvre. L’institution parisienne a acquis l’objet auprès de la galerie allemande Neuse, fondée à Brême par Achim Neuse et Volker Wurster. Cette pièce a été exécutée « suivant la tradition des maîtres orfèvres de la Renaissance ».

La coupe à couvercle d’agate, dont la monture est en argent et vermeil, est fermée par un couvercle décoré d’émaux polychromes, dont la prise sculpturale représente Vénus et Cupidon. Les Trois Grâces forment le pied. Reliées par des chaînes de fleurs, elles reposent sur des figures grotesques. Chef d’atelier auprès de Marie-Étienne Nitot, joaillier de Napoléon Ier et fondateur de la maison Chaumet, Jean-Baptiste Fossin prit la suite de son fils, François-Regnault Nitot, à l’époque de la Restauration, jusqu’à être nommé joaillier du roi par Louis-Philippe.

www.louvre.fr

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 549