Actus
Marché de l'art

Une commode Boulle chez Sotheby's à Paris

La maison de vente propose aujourd'hui une commode tambour d'André-Charles Boulle, issue de la collection de Louis-Antoine Crozat.

André-Charles Boulle, importante commode en tambour arrondi par « les deux bouts », marqueterie de cuivre sur fond d’écaille brune, époque Louis XIV, vers 1705-1715. © Sotheby’s

Aujourd’hui, à Paris, au sein d’une vente consacrée à la dispersion des trésors d’un collectionneur de mobilier du XVIIIe siècle, Sotheby’s propose une commode tambour de la main d’André-Charles Boulle. Cette dernière provient de la collection de Louis-Antoine Crozat, vendue à sa mort en 1772. Ce prototype, réalisé entre 1705 et 1715, est estimé entre 400 000 et 800 000 euros. Atypique pour l’époque, sa forme – la commode – deviendra par la suite emblématique du XVIIIe siècle. Le meuble illustre cette période pendant laquelle Boulle oscille, dans ses créations, entre innovation et conservation.

Une paire de jardinières en marbres blanc et bleu de Turquin, réalisée entre 1790 et 1800, est également à l’encan, avec une estimation comprise entre 800 000 et 1 million d’euros. Les ornements en bronze doré sont de la main de Forestier, probablement d’après un dessin de l’architecte et ornemaniste Jean-Démosthène Dugourc. Achetées à Paris, elles ont été livrées au Roi d’Espagne Charles IV en 1802.

sothebys.com

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 510