Actus
Patrimoine

Un « vase canthare » des expositions universelles entre au Musée d'Orsay

Un « vase canthare » daté de 1867 vient d’entrer dans les collections du musée d’Orsay. Il provient de l’exposition « L’Apothéose du Génie » dédiée aux Expositions universelles et présentée tout l’automne à la galerie Aveline, place Beauvau, à Paris.

Ferdinand Barbedienne, Louis-Constant Sévin et Désiré Attarge, vase canthare, 1867, bronze H. 44 cm. Courtesy musée d’Orsay

Un « vase canthare » daté de 1867 vient d’entrer dans les collections du musée d’Orsay. Il provient de l’exposition « L’Apothéose du Génie » dédiée aux Expositions universelles et présentée tout l’automne à la galerie Aveline, place Beauvau, à Paris, dans une scénographie du décorateur François-Joseph Graf. Celle-ci présentait la collection réunie par les fondateurs de la galerie allemande Neuse de Brême, Achim Neuse et Volker Wurster (lire notre édition du 15 novembre 2019). Cette exposition inédite de 250 objets et meubles décoratifs avait nécessité pas moins de trente-cinq années de travail pour réunir les pièces. Chef-d’œuvre en bronze, ce « vase canthare », de style néogrec, signé Ferdinand Barbedienne, Louis-Constant Sévin et Désiré Attarge, daté de 1867, année de la seconde Exposition universelle de Paris, prendra place au cœur des collections permanentes du musée d’Orsay.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 412