Actus
Marché de l'art

Un ensemble de sièges du comte d'Artois aux enchères chez Artcurial

Ce soir, au sein de sa vente de mobilier et objets d’art, Artcurial propose un ensemble de quatre sièges qui ornait la chambre à coucher du comte d’Artois à Bagatelle.

Georges Jacob et Jean-Baptiste Rode, suite de mobilier royal à châssis d’époque Louis XVI, livrée vers 1778-1779, bois sculpté, doré et patiné. © Artcurial

Ce soir, au sein de sa vente de mobilier et objets d’art, Artcurial propose un ensemble de quatre sièges qui ornait la chambre à coucher du comte d’Artois à Bagatelle. Ce château surnommé la Folie d’Artois, né d’un défi lancé par sa belle-sœur Marie-Antoinette, fut construit en 100 jours. Estimés entre 300 000 et 500 000 euros, les sièges avaient été perdus jusqu’à la fin du XXe siècle. Exécutés par l’ébéniste Georges Jacob et par le sculpteur Jean-Baptiste Rode à la fin des années 1770, ils témoignent de la personnalité du frère cadet de Louis XVI. Avant-gardistes pour l’époque, ces sièges à motif de faisceaux d’armes enveloppés de branchages de laurier et décor à la turque, annoncent le style martial des époques suivantes. À leurs côtés dans la vente figure également une suite de six fauteuils à la Reine d’époque Louis XV – estimés de 80 000 à 120 000 euros – ayant appartenu aux frères Goncourt, collectionneurs qui marquèrent le XIXe siècle en affirmant leur goût pour le XVIIIe siècle.