Actus
Musées et Institutions

Un collectif en guerre contre le MoMA

Un nouveau collectif d’artistes, de militants et d’anciens employés du Museum of Modern Art (MoMA) a annoncé une série d’actions et de grèves sur dix semaines.

Leon Black. © ZUMA Press/Alamy Stock Photo

Un nouveau collectif d’artistes, de militants et d’anciens employés du Museum of Modern Art (MoMA) a annoncé une série d’actions et de grèves sur dix semaines pour protester contre la politique du musée new-yorkais. Baptisé International Imagination of Anti-National Anti-Imperialist Feelings (IIAAF), il résume ainsi l’institution : « Élitisme, hiérarchie, inégalité, précarité, jetabilité, anti-noir, misogynie ». Et appelle entre autres à la destitution de Leon Black, président du conseil d’administration du musée, mis en cause pour ses liens avec Jeffrey Epstein, condamné dans des affaires de mœurs et mort en 2019. L’homme d’affaires, aussi connu pour avoir acheté Le Cri de Munch alors à un prix record mondial en 2012, ainsi qu’une sculpture de Picasso, vient d’annoncer qu’il quittait ses fonctions de président d’Apollo Global Management, le fonds d’investissement qu’il a fondé. « Cela fait six semaines que les importants liens financiers entre Leon Black et Jeffrey Epstein ont refait surface dans les gros titres. Leon Black a déjà annoncé qu’il démissionnait d’Apollo Global Management, mais le MoMA reste silencieux sur son rôle actuel au musée », précise l’IIAAF.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 680