Actus
Patrimoine

Trafic d’antiquités égyptiennes : la ministre de la Culture lance une mission

Rima Abdul Malak, la nouvelle ministre de la Culture, lance une mission sur la lutte contre le trafic des biens culturels.

Alors que, mis en examen, l’ancien président-directeur du Louvre Jean-Luc Martinez a été « mis en retrait » de ses fonctions d’ambassadeur dans le domaine du patrimoine, Rima Abdul Malak, la nouvelle ministre de la Culture, lance une mission sur la lutte contre le trafic des biens culturels. Trois personnalités en sont chargées : Arnaud Oseredczuk, conseiller-maître à la Cour des comptes, membre du comité de déontologie du ministère de la Culture ; Marie-Christine Labourdette, présidente de l’établissement public du château de Fontainebleau et ancienne directrice des musées de France ; et enfin Christian Giacomotto, président du conseil de surveillance de Gimar & Cie, président du comité d’audit de l’Agence France Muséums et membre du conseil artistique des musées nationaux. Ils devront « faire le point sur le cadre juridique, les procédures d’acquisition et leur mise en œuvre, à l’époque des faits et aujourd’hui », avec le concours de l’Inspection générale des affaires culturelles. La mission devra rendre ses conclusions et formuler des recommandations à l’été 2022.

Le ministère de la Culture. Photo : D.R.