Actus
Patrimoine

Spectaculaire vol de bijoux dans un musée de Dresde

Le 25 novembre au matin à Dresde (Allemagne), cinq minutes ont suffi pour que disparaissent dans la nature quelques-uns des plus importants joyaux de la couronne de Saxe.

Le 25 novembre au matin à Dresde (Allemagne), cinq minutes ont suffi pour que disparaissent dans la nature quelques-uns des plus importants joyaux de la couronne de Saxe : aigrettes, épaulettes ou même épées couvertes de pierreries. Deux malfrats se sont introduits au cœur des salles historiques la Voûte verte (Grünes Gewölbe en allemand), ce musée coffre-fort où sont conservés les trésors des princes électeurs depuis la Renaissance. Après avoir fracturé une fenêtre de la salle des bijoux à la faveur de l’obscurité, ils ont fait voler en éclat une vitrine abritant parures de diamants et de brillants du XVIIIe siècle. La valeur historique des trois ensembles dérobés outrepasse toute valeur pécuniaire, cette collection ayant échappé successivement aux dispersions, aux destructions de la guerre et aux confiscations soviétiques. Parmi les œuvres volées figure ainsi un nœud de corsage de la parure des reines, serti de près de sept cents brillants – acquis pour la plupart sous le règne d’Auguste le Fort (1694-1733). De nombreuses zones d’ombre subsistent sur les circonstances du forfait, commis en dépit d’un système de protection réputé infaillible.

L'une des pièces volées, dont une liste partielle a été communiquée par la police locale et par le musée. D.R.
Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 381