Actus
Marché de l'art

Résultats solides pour le design aux enchères à Paris

Le design se porte bien. Ses derniers résultats aux enchères à Paris sont solides.

Le design se porte bien. Sotheby’s a engrangé la semaine dernière 24,6 millions d’euros, dont 4,6 millions pour les sculptures de Claude et François-Xavier Lalanne de la collection Marchesseau vendue au profit du musée d’Orsay (lire notre édition du 30 mai 2022). Le même jour, un Grand Rhinocrétaire II de François-Xavier Lalanne, d’une autre provenance, est parti pour 5,5 millions d’euros. Christie’s a récolté 19,4 millions d’euros, un record pour une vente de design à divers amateurs dans cette maison. Six lots ont atteint ou dépassé 1 million d’euros, dont quatre pour le design des années 1950. Trois sont des pièces de Jean Royère et la quatrième, une table de salle à manger de forme libre, est signée Georges Jouve et Janette Laverrière, partie pour 1 million d’euros. En outre, une lampe « égyptienne » d’Alberto Giacometti de la collection Born a obtenu 1,1 million d’euros. Un lustre de Claude Lalanne a récolté 2,2 millions d’euros. Chez Artcurial, enfin, c’est également Royère qui a raflé les suffrages, trois pièces du décorateur totalisant 1,6 million d’euros. L’ensemble des ventes du semestre dans la spécialité rapportant presque 10 millions d’euros dans cette maison.

François-Xavier Lalanne, Grand Rhinocrétaire II. Courtesy Sotheby’s