Actus
La sélection des expositions visibles en galerie

Renaud Auguste-Dormeuil à la recherche du merveilleux chez In Situ

Pour ce solo show, Renaud Auguste-Dormeuil mêle le public et le privé, l’accidenté et le beau, car il aime le(s) contraste(s) et s’employer à extraire le merveilleux de tout type de médium.

Renaud Auguste-Dormeuil, Le Tourbillon de la vie #04, 2017, impression Lambda contrecollée sur aluminium. © Renaud Auguste-Dormeuil. Courtesy galerie In Situ-fabienne leclerc, Grand Paris

Un titre qui sonne comme une lueur d’espoir ou une sentence : « Lorsque viendra le printemps ». Pour ce solo show, Renaud Auguste-Dormeuil mêle le public et le privé, l’accidenté et le beau, car il aime le(s) contraste(s) et s’employer à extraire le merveilleux de tout type de médium. Œuvre après œuvre, qu’il enrichit de références littéraires et cinématographiques, rendant hommage à Fernando Pessoa, François Truffaut ou Jean Cocteau, il confronte le public à ses démons. Son installation Jusqu’ici tout va bien met en garde contre une société de surveillance. Puis l’artiste invoque les fantômes de son passé, des personnages emplis de ciels étoilés (des portraits de sa famille détourés) qui portent en eux le sombre et la lumière, et évoquent candidement Le Tourbillon de la vie.

--

« Renaud Auguste-Dormeuil. Lorsque viendra le printemps », 28 novembre 2020 - 6 mars 2021, galerie In Situ-fabienne leclerc, 43, rue de la Commune de Paris, 93230 Romainville,