Actus
Marché de l'art

Record pour Artemisia Gentileschi chez Artcurial à Paris

Le 13 novembre 2019, un tableau d’Artemisia Gentileschi, Lucrèce, peint vers 1630, est parti pour 4,8 millions d'euros avec les frais chez Artcurial.

Riche semaine aux enchères pour l’art ancien à Paris. Hier soir, 13 novembre, un tableau d’Artemisia Gentileschi, Lucrèce, peint vers 1630, est parti pour 4,8 millions d'euros avec les frais chez Artcurial, achat d'un Britannique. Redécouvert après être resté pendant quarante ans dans une famille lyonnaise, il était estimé de 600 000 à 800 000 euros. C'est la deuxième fois de suite qu'un record pour l'artiste est décroché à Paris. Le précédent avait été établi par Sainte Catherine d'Alexandrie à 2,3 millions d'euros en 2017 (Joron-Derem). Aujourd’hui, c’est au tour de Drouot d’être en vedette, avec une œuvre sur panneau de Bernardino Luini, élève de Léonard de Vinci. Vierge à l’Enfant avec saint Georges et un ange musicien est mis en vente par la maison Aguttes avec une estimation de 1,8 à 2 million(s) d’euros. Enfin, toujours à Drouot, Mirabaud Mercier proposera demain, 15 novembre, une représentation du toucher par Michael Sweerts exécutée au XVIIe siècle. Estimée de 400 000 à 600 000 euros, cette toile ayant appartenu au marchand parisien Jacques Néger fait partie d’une série sur les cinq sens, L’Odorat étant conservé à l’Académie des beaux-arts de Vienne, en Autriche.

La vente du tableau d’Artemisia Gentileschi par le commissaire-priseur Matthieu Fournier chez Artcurial le 13 novembre 2019. Courtesy Artcurial, D.R.