Actus
Marché de l'art

Record mondial pour Picabia chez Sotheby’s à Paris

Pavonia, peinte par Francis Picabia en 1929, et issue de son cycle des Transparences, est devenue l’œuvre la plus chère de l’artiste, chez Sotheby’s, le 16 mars.

Pavonia, peinte par Francis Picabia en 1929, et issue de son cycle des Transparences, est devenue l’œuvre la plus chère de l’artiste, chez Sotheby’s, le 16 mars, lors d’une vente d’art surréaliste organisée à Paris par le senior specialist Thomas Bompard. Estimée hors frais de 6 à 8 millions d’euros, la toile est partie avec les frais pour 10 millions d’euros, l’équivalent de 11 millions de dollars, détrônant Volucelle II, vendue chez Sotheby’s à New York en 2013 pour 8,8 millions de dollars. La vacation qui incluait quelques pièces de Lucio Fontana, Yves Klein ou Claude Lalanne, a totalisé 32,9 millions d’euros avec les frais. Dans le contexte du Brexit, Sotheby’s avait déplacé à Paris sa traditionnelle vente du soir londonienne d’art surréaliste, avec des lots venus d’Europe, du Royaume-Uni ou même des États-Unis. Un Nu de dos de Picabia a atteint 3,3 millions d’euros, tandis que deux œuvres de Magritte inédites aux enchères, Le Paysage fantôme et Le Palais de la Courtisane ont récolté chacune 2 millions d’euros.

Francis Picabia, Pavonia, 1929. Courtesy Sotheby’s