Actus
Marché de l'art

Record à Bordeaux pour un tableaux d'Alexandre-François Desportes

"Nature morte au trophée de gibier, fruits et perroquet sur fond de niche", une huile d’Alexandre-François Desportes, a été vendue pour 2 millions d’euros lors d’une vente aux enchères organisée par la maison Briscardieu.

Alexandre-François Desportes, Nature morte au trophée de gibier, fruits et perroquet sur fond de niche, 1716, huile sur toile, 102,5×83 cm. © Biscardieu

Nature morte au trophée de gibier, fruits et perroquet sur fond de niche, une huile d’Alexandre-François Desportes datant de 1716, a été vendue pour 2 millions d’euros lors d’une vente aux enchères organisée par la maison Briscardieu à Bordeaux (Gironde), un record aux enchères pour l’artiste. La toile, inédite et en parfait état de conservation, a été transmise jusqu’à ce jour par les descendants de Louis Burat. Au moment de la réalisation de l’œuvre, l’essentiel de la production d’Alexandre-François Desportes était destiné au régent Philippe d’Orléans. Il est donc probable que c’est pour lui que cette toile a été exécutée. L’abondance et la variété des fruits et du gibier suggèrent des promesses de plaisirs et renvoient à l’amateur de bonne chère qu’était Philippe d’Orléans. En outre, la tête de dauphin qui orne la vasque en marbre pourrait être une allusion à Marie-Louise-Élisabeth d’Orléans, la fille de ce dernier.