Actus
Actualités

Préemptions et gros prix pour la bibliothèque de Paul Destribats chez Christie's

ALEXANDRE CROCHET

La vente de la bibliothèque de Paul Destribats consacrée aux avant-gardes a démarré avec succès la semaine dernière chez Christie’s à Paris. En trois ventes, cette première partie a récolté 8,1 millions d’euros, sur une estimation (hors frais) de 5 à 7 millions d’euros, pour 90 % de lots vendus.

Le plus gros prix est allé à La Barre d’appui de Paul Éluard et Pablo Picasso, parti pour 532 000 euros contre une estimation de 100 000 à 150 000 euros. Surtout, les institutions se sont montrées très actives. Le Centre Pompidou, la Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou, la Bibliothèque nationale de France (BnF) ou encore la bibliothèque de Nantes ont préempté au total quatorze lots.

En tête, la BnF a remporté le Second manifeste du surréalisme, par André Breton, orné d’un frontispice de Salvador Dalí, pour 442 000 euros (est. 80 000-120 000 euros). Par ailleurs, la Prose du Transsibérien, un grand classique des bibliothèques modernes signé Blaise Cendrars et Sonia Delaunay, est parti pour 334 000 euros. L’un des deux ensembles connus de Champs délicieux par Man Ray, complet avec toutes ses épreuves photographiques, s’est vendu pour 346 000 euros.

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper