Actus
Expositions

Perrotin nous entraîne vers des rêves éveillés

Les rêves éveillés de cinq artistes à contempler chez Perrotin.

Des œuvres d’Elizabeth Glaessner dans l’exposition « Les Yeux clos (Eyes Closed) », Perrotin, Paris, 2021. Courtesy de l’artiste et Perrotin. Photo : Claire Dorn

Quel impact nos errances nocturnes ont-elles sur la création? Chacun des cinq artistes exposés pour la première fois par la galerie, tous nés entre 1980 et 1992, délivre sa vision personnelle du rêve. Alex Foxton offre une série quasi obsessive autour de la figure masculine. Mathilde Denize déroute par ses assemblages colorés et féeriques. Paolo Salvador, porté par les mythes de son pays d’origine, le Pérou, se réapproprie les codes visuels du modernisme pour livrer une peinture visionnaire et allégorique aux couleurs saturées. Simon Martin, dans des tableaux au ton plus spectral, met en tension le réel et le rêve, effaçant les visages et les identités. Quant à Elizabeth Glaessner, ses œuvres diaphanes mettent en scène l’érotisme onirique de corps élastiques et fragiles.

––

« Les Yeux clos (Eyes Closed). Mathilde Denize, Alex Foxton, Elizabeth Glaessner, Simon Martin, Paolo Salvador », 6 février – 27 mars 2021, Perrotin, 76 rue de Turenne, 75003 Paris