Actus
Expositions

Peindre pendant la Guerre froide au Martin-Gropius-Bau, à Berlin

Pour célébrer le 30e anniversaire de la réunification allemande, le musée berlinois rassemble des œuvres conservées par la Ludwig Collection dans six musées différents.

Erik Boulatov, Sonnenaufgang oder Sonnenuntergang, 1989, huile et acrylique sur toile. Courtesy Ludwig Forum für Internationale Kunst, Aix-la-Chapelle.

Pour célébrer le 30e anniversaire de la réunification allemande, le musée berlinois rassemble, dans « The Cool and the Cold. Peintures des États-Unis et de l’URSS 1960-1990 », des œuvres conservées par la Ludwig Collection dans six musées différents. En confrontant artistes américains et soviétiques, l’exposition privilégie un regard « bilatéral » sur la création à l’époque de la Guerre froide. La scénographie, qui se veut critique, offre ainsi une double perspective, des deux côtés du conflit. Comment un tel contexte politique a pu influencer la création artistique ? Telle est la question posée à travers 125 œuvres de 80 artistes, parmi lesquels Andy Warhol, Jackson Pollock, Ilya Kabakov ou Erik Boulatov.

-

« The Cool and the Cold. Peintures des États-Unis et de l’URSS 1960-1990 », 24 septembre 2021-9 janvier 2022, Martin-Gropius-Bau, Niederkirchnerstraße, 7, 10963 Berlin, Allemagne.