Actus
Démission

Muriel Pénicaud démissionne de la présidence d’AWARE

L’ancienne ministre du Travail Muriel Pénicaud a annoncé le 21 mars, sur Twitter, sa démission de la présidence d’AWARE.

Muriel Pénicaud, en 2017. © D.R.

L’ancienne ministre du Travail Muriel Pénicaud a annoncé le 21 mars, sur Twitter, sa démission de la présidence d’AWARE, « au regard de la réaction d’une partie de l’entourage de l’association, et afin de ne pas déstabiliser celle-ci par une polémique stérile », explique-t-elle. L’élection début mars de la femme d’affaires à la présidence de l’association féministe avait suscité la surprise et la mobilisation de plus de 250 signataires d’une tribune demandant sa démission. « Tandis que le monde de la culture est à l’arrêt, plongeant les travailleur·euse·s de l’art dans une crise sans précédent, la nomination à la tête de l’association AWARE de Muriel Pénicaud, ex-ministre du travail et artisane d’une réforme néolibérale du Code du travail, des retraites et de l’assurance chômage, menée à marche forcée, est un véritable camouflet », souligne le texte publié hier par Mediapart. « Nous souhaitons, à l’avenir, empêcher ces phénomènes d’instrumentalisation politique, de détournement épistémologique, de précarisation et de monopolisation de nos terrains de lutte, de recherche et de savoir », précise la tribune.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 678