Actus
Elles font l'abstraction

Monir Shahroudy Farmanfarmaian

Monir Shahroudy Farmanfarmaian (1922-2019) étudie les beaux-arts à l’Université de Téhéran avant de s’inscrire à la Parsons School of Design à New York.

Monir Shahroudy Farmanfarmaian travaillant dans son atelier à Heptagon Star, à Téhéran, en 1975. © Estate of Monir Shahroudy Farmanfarmaian

Monir Shahroudy Farmanfarmaian (1922-2019) étudie les beaux-arts à l’Université de Téhéran avant de s’inscrire à la Parsons School of Design à New York. Elle se tourne vers l’abstraction en 1957, après un voyage en Iran au cours duquel elle est fascinée par la richesse de l’artisanat et par l’ornementation des monuments et des mosquées. Les mosaïques de miroir du sanctuaire Shah-Cheragh, à Chiraz, marquent ainsi durablement son travail. Elle intègre dès lors dans ses œuvres les motifs géométriques observés dans l’architec-ture iranienne. En 2015, son œuvre est consacré par une exposition personnelle au Solomon R. Guggenheim Museum de New York.

« Elles font l’abstraction », du 19 mai au 23 août 2021, Galerie 1 - Centre Pompidou, 75004 Paris.