Actus
Musées et Institutions

Manifestations au British Museum contre le parrainage de BP

Dimanche matin, 9 février, les manifestants ont mis fin à 51 heures de protestations au British Museum.

Des militants ont manifesté ce week-end pour mettre fin aux liens qui unissent le British Museum et le groupe BP. Photo : Cristina Ruiz

Dimanche matin, 9 février, les manifestants ont mis fin à 51 heures de protestations au British Museum. Selon les organisateurs, il s’agirait de « la plus grande manifestation de l’histoire du musée ». Les militants réclamaient la fin des liens qui unissent le musée et le groupe pétrolier BP. Une partie des espaces du musée ont été occupés, dans une ambiance positive, presque festive. L’intervention a commencé vendredi matin lorsque des manifestants ont fait entrer clandestinement un cheval de Troie d’un peu plus de trois mètres de haut dans la cour située devant l’entrée principale du musée – l’animal étant inspiré de l’exposition « Troie : mythe ou réalité » parrainée par la firme pétrolière. Samedi matin, des militants ont traversé le musée, se sont rassemblés dans la Grande Cour et ont déchiré des tracts portant le logo de BP. Une quarantaine d’entre eux ont refusé de quitter le musée lors de la fermeture de l’établissement en soirée et ont ainsi passé la nuit dans la Grande Cour, qu’ils ont finalement quittée dimanche matin. Malgré ces protestations, le British Museum reste pour l’instant fidèle à son sponsor.