Actus
Elles font l'abstraction

Lygia Pape

Lygia Pape (1927-2004), grande figure du néo-concrétisme au Brésil, répond de façon originale à une abstraction géométrique jugée trop rigide.

Lygia Pape et Trio do embalo maluco dans une carrière près de chez elle, Rio de Janeiro, 1967. Photo : droits réservés, Courtesy Projeto Lygia Pape

Lygia Pape (1927-2004), grande figure du néo-concrétisme au Brésil, répond de façon originale à une abstraction géométrique jugée trop rigide. Elle s’intéresse à l’appréhension pluri-sensorielle de l’œuvre d’art, abolissant la distance entre œuvre d’art et spectateur en proposant des œuvres abstraites manipulables et interactives. Pour le Ballet Neoconcreto I présenté en août 1958 au Teatro Copacabana Palace de Rio de Janeiro, Lygia Pape construit huit structures cylindriques et rectangulaires mesurant chacune deux mètres de haut dans lesquels les danseurs sont dissimulés. Ce ballet sans danseurs illustre les principes néo-concrets d’intégration des notions de « temps, d’espace, de forme, de couleurs » dans l’œuvre d’art.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 754