Actus
Elles font l'abstraction

Lygia Clark

Au Brésil, Lygia Clark (1920-1988) est l’une des principales figures du néo-concrétisme, répondant de façon originale à une abstraction géométrique jugée trop rigide.

Lygia Clark dans son atelier, à Rio de Janeiro, vers 1950. ©Courtesy of «The World of Lygia Clark» Cultural Association

Au Brésil, Lygia Clark (1920-1988) est l’une des principales figures du néo-concrétisme, répondant de façon originale à une abstraction géométrique jugée trop rigide. Elle travaille à un passage original de la deuxième à la troisième dimension et entend abolir la distance entre œuvre d’art et spectateur en proposant des œuvres abstraites manipulables et interactives. En 1960, Lygia Clark présente ses premiers Bichos [Bestioles] pour lesquels elle obtient le premier prix de sculpture à la Biennale de São Paulo en 1961. De tailles diverses, ils sont constitués de plaques métalliques jointes entre elles par des charnières, leurs «colonnes vertébrales» selon l’artiste. Ces œuvres modulables et interactives, pouvant être rejouées sans fin par le spectateur qui devient ainsi cocréateur, révolutionnent l’histoire de la sculpture et éclairent sur la volonté de Lygia Clark d’abolir les frontières dans son art comme dans son rapport à l’autre et au collectif.

--

« Elles font l’abstraction », du 19 mai au 23 août 2021, Galerie 1 - Centre Pompidou, 75004 Paris.