Actus
Marché de l'art

Les Modernités à l’honneur chez Sotheby’s à Paris

Sotheby’s présente à Paris le 26 octobre l’énigmatique "Composition au damier" de Fernand Léger et un paysage surréaliste de la période américaine d’Yves Tanguy, qui répondent à l’art brut de Jean Dubuffet.

René Magritte, La Perspective amoureuse, 1936, huile sur toile. © Sotheby’s

En parallèle de la Fiac, Sotheby’s présente à Paris le 26 octobre l’énigmatique Composition au damier de Fernand Léger et un paysage surréaliste de la période américaine d’Yves Tanguy, qui répondent à l’art brut de Jean Dubuffet. Au cœur de cette vente figurent des œuvres de Gustav Klimt, Max Ernst, Vassily Kandinsky, René Magritte et Christopher Wool provenant de la collection américaine « Hallucinations ». On y trouve également deux autres peintures surréalistes de Magritte : La Perspective amoureuse, une gouache sur papier de 1936 (est. 1,4-1,8 million d’euros), et L’Ingénue, une huile sur toile de 1945 (est. 3,5-5,5 millions d’euros). Enfin, la vacation comprend un assemblage sur carton de 1921 de l’artiste allemand dadaïste Kurt Schwitters (est. 2,5-3,5 millions d’euros).

« Modernités », le 26 octobre 2021, Sotheby’s Paris.